JEFF SANFORD S’EST SOUVENU

Décès de l’auteur principal de Collision Québec

Par Gideon Scanlon

I l y a quelques semaines, Jeff Sanford, l’auteur de l’article qui a apporté son esprit et sa fantaisie aux chroniques Tuesday Ticker et Friday Fun du magazine Collision Québec, est décédé subitement à 46 ans. «Je suis profondément attristé par le décès de Jeff», a déclaré Darryl Simmons, éditeur du magazine Collision Québec. «C’était un journaliste talentueux dévoué à l’industrie, un analyste astucieux et un ami cher»

Comme Simmons, Mike Davey, directeur de la rédaction de Collision Québec, Mike Davey, qui a occupé le poste le plus longtemps, a parlé de la perte de Sanford sur le plan personnel et sur le plan de l’industrie.

«J’ai travaillé en étroite collaboration avec Jeff au fil des ans et j’ai toujours été impressionné par sa capacité à lire entre les lignes d’une histoire financière et à comprendre exactement ce qui se passait et ses implications plus larges, a déclaré Davey. «Nous avons tous perdu un ami et le monde du journalisme a perdu un grand journaliste d’affaires.»

De loin l’auteur le plus lu de ce magazine, Sanford restera dans les mémoires pour avoir fourni une analyse détaillée de l’industrie d’une manière claire et souvent comique.

Le travail de M. Sanford dans l’établissement du profil des ateliers individuels l’a mis en contact direct avec de nombreux membres de la communauté des réparateurs de carrosseries, bien que sa relation étroite avec un réparateur ait été un choc pour son père, Bob Sanford de Kingston, Ontario. «J’ai fait réparer mon véhicule et le propriétaire, après avoir vu mon nom de famille, m’a demandé si je connaissais un Jeff Sanford, se rappelle Bob. «Après que j’ai dit qu’il était mon fils, le propriétaire du magasin m’a montré une copie encadrée d’une histoire sur le magasin par Jeff.» Au sein de la communauté de la réparation automobile, il était peut-être surtout connu pour son travail d’analyste d’affaires dans le magazine Collision Québec, mais le reportage de Sanford ne se limitait pas à ce magazine. Journaliste d’affaires qui avait commencé à écrire pour le magazine Investment Executive, M. Sanford a ensuite travaillé comme rédacteur pour deux grandes publications canadiennes, The National Post et Canadian Business, et a interviewé des PDG de Fortune 500 et deux premiers ministres.

En 2009, M. Sanford a assumé un double rôle de rédacteur en chef et de directeur de publication pour Wealth Professional. En 2012, Sanford décide de revenir à son premier amour, le reportage sur les affaires. Devenu rédacteur pigiste pour un grand nombre de magazines et de journaux, M. Sanford a également assumé un rôle à temps partiel chez Collision Québec.

En ligne, sa populaire série Friday Fun a mis l’accent sur le côté étranger du marché secondaire de l’automobile, tandis que son Tuesday Ticker a aidé les réparateurs à se tenir au courant des histoires commerciales qui les concernent. Sur papier, sa chronique Last Word a tenu un lieu d’honneur, clôturant chaque numéro.

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.