LE CURRICULUM ARRIVE

Les nouveaux cours de I-CAR Canada

Par Andrew Shepherd

John Van Alstyne, PDG et président d’I-CAR, a annoncé le mois dernier à la NACE un certain nombre d’améliorations importantes au programme de formation et de reconnaissance de base de l’industrie. Il s’agit notamment de changements au programme de perfectionnement professionnel qui est au coeur de la reconnaissance individuelle Platine et de la reconnaissance en atelier de la classe Or, ainsi que d’une augmentation des exigences relatives à ces niveaux de reconnaissance. De nouveaux modèles de paiement et de l’Alliance pour la formation dans l’industrie ont été introduits, de même qu’un renouvellement triennal de l’accréditation en soudage, en baisse par rapport aux cinq années actuelles.

La révision en profondeur du programme I-CAR a été appuyée par une consultation de deux ans auprès des constructeurs, des assureurs, des fournisseurs et des réparateurs de véhicules. C’est aussi une réponse cohérente et tournée vers l’avenir aux progrès rapides de la complexité des véhicules et des méthodes de réparation. I-CAR Canada adoptera la grande majorité de ces changements. En même temps, notre industrie de la réparation de carrosserie bénéficiera de l'” approche canadienne ” rendue possible par la création d’I-CAR Canada, à titre de donneur de licence du programme en 2010. À l’époque, tous les principaux partenaires canadiens ont reconnu que notre géographie, notre structure industrielle unique, notre langue et nos systèmes d’éducation nécessitaient une certaine adaptation nationale. Cette approche se poursuivra avec des voies déterminées et d’autres qui restent à déterminer.

Bon nombre des détails de ces changements seront réglés au cours de l’automne – restez au courant en visitant i-car.ca. Plate-forme politique d’I-CAR Canada – La « granularisation » du programme d’études, qui permet aux stagiaires de choisir des cours plus précis et moins redondants, sera suivie presque à l’identique au Canada, ce qui réduira de 8 à 30 p. 100 le nombre d’heures de formation requises pour les rôles. -Comme aux États-Unis, la catégorie Or en cours au Canada prendra fin en 2019. -De nombreux changements apportés par les États-Unis à la reconnaissance de la catégorie Or seront adoptés ici, y compris l’ajout d’une catégorie Or – Aluminium. Dans d’autres domaines, le leadership du Canada dans l’établissement des normes les plus élevées pour la reconnaissance de la catégorie Or demeurera inchangé.

-Le passage d’une certification en soudage de cinq ans à trois ans se reflétera ici au Canada, car tous les intervenants de l’industrie reconnaissent le rôle essentiel du soudage dans la réparation des collisions.

-I-CAR U.S. a proposé un modèle d’achat de cours par abonnement, basé sur un pool de quelque 32 000 magasins. Il s’agit d’une approche difficile à adopter dans un marché dix fois moins grand, et I-CAR Canada cherchera plutôt des moyens d’accroître la prévisibilité des dépenses en formation et de réduire le temps consacré aux transactions.

-Enfin, I-CAR U.S. a modifié le programme Industry Training Alliance afin d’élargir le rôle des fournisseurs dans la prestation des connaissances en matière de réparation – le Canada fera de même.

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.