REPENSER L’ÉDUCATION À LA REPARATION

INTÉGRER L’ANALYSE DIAGNOSTIQUE À DISTANCE DANS LE PROGRAMME D’ENSEIGNEMENT DES COLLISIONS

PAR BEN HART

Au Southern Alberta Institute of Technology (SAIT) de Calgary, en Alberta, la faculté est très fière d’offrir à ses étudiants la formation nécessaire pour effectuer des réparations sécuritaires sur chaque véhicule, mais ce n’est pas une tâche aussi simple qu’auparavant. En fait, comme la technologie de pointe des véhicules d’aujourd’hui a forcé les ateliers de carrosserie à modifier leurs procédures de réparation, elle exige aussi que les établissements d’enseignement postsecondaire adaptent leur façon de former les techniciens automobiles de demain.

Aujourd’hui, les véhicules peuvent utiliser plus de 50 modules individuels contenant de grandes quantités de données génériques et spécifiques aux constructeurs. Chacune peut être destinée à une très large section du véhicule, comme le module de commande du groupe motopropulseur, ou à une petite zone isolée du véhicule, comme le module de commande des phares. Au total, le système d’un véhicule pourrait avoir 100 millions de lignes de code programmées pour faire fonctionner l’ensemble de ses fonctions, soit 10 fois plus qu’un téléphone intelligent pour le traitement des données.

Les outils d’analyse tiers ne sont plus suffisants pour un atelier de carrosserie car ils n’ont pas la capacité de lire tous les modules ou de contenir un logiciel permettant de récupérer des données spécifiques au fabricant. Tous ces progrès placent l’atelier de carrosserie dans une situation technologique désavantageuse, car la formation et l’équipement peuvent faire défaut. Dans de nombreux cas, le concessionnaire peut être le mieux placé pour fournir ces services de balayage et les faire exécuter par un compagnon technicien d’entretien automobile formé par le fabricant.

En tant qu’établissement de formation, le corps professoral du SAIT a reconnu ce besoin d’une approche plus moderne de la formation. À cette fin, le SAIT s’est associé à AirPro Diagnostics pour offrir aux étudiants une formation en pré- et post-scanner et en étalonnage. L’outil de diagnostic AirPro est conçu pour répondre à cette exigence unique de l’atelier de carrosserie. L’étudiant peut rapidement brancher l’outil Air- Pro et demander une analyse assistée effectuée à distance par un technicien formé à l’aide d’un logiciel sous licence OEM pour produire un rapport des réparations recommandées.

Cette collaboration nous permet d’offrir à nos étudiants la possibilité de rechercher des informations sur les réparations OEM et les prises de position et d’exiger que ces étapes soient effectuées avant de travailler sur les véhicules de l’école. En tant que l’un des premiers établissements postsecondaires à s’associer à une entreprise de télédiagnostic par balayage, les étudiants du SAIT sont en mesure de comprendre et d’adhérer aux procédures OEM tout au long du processus de réparation.

Compte tenu de la grave pénurie de main-d’oeuvre à laquelle fait face l’industrie dans son ensemble, il est nécessaire d’adopter de nouvelles approches à l’éducation sur les collisions au niveau postsecondaire. Des partenariats de collaboration avec des fournisseurs de diagnostic à distance préparent mieux les étudiants aux réalités quotidiennes du travail dans l’industrie. Ils rendent également plus attrayante la décision d’étudier la réparation de carrosserie, ce qui permettra d’attirer plus facilement des réparateurs potentiels dans l’industrie.

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.